Leçon de Prononciation

10 Virelangues, 10 Défis de Prononciation Française !

By 11 October 2017 2 Comments

Bonne nouvelle ! La langue française, ce n’est pas que de la grammaire et des conjugaisons compliquées, c’est aussi une langue très riche de sons et de mots avec lesquels on peut s’amuser… et apprendre !

Avec le Staircase, tu pratiques déjà le vocabulaire, l’orthographe, la conjugaison, et la grammaire française. Grâce à l’audio, tu peux écouter la prononciation et t’entraîner à parler. Mais comment améliorer ta prononciation de manière amusante ? Avec le virelangue par exemple !

Qu’est-ce que c’est ?

D’après le Larousse, le virelangue est un groupe de mots difficiles à articuler, assemblés dans un but ludique ou pour servir d’exercice d’élocution. Il en existe dans toutes les langues ! En anglais… « tongue-twister ».

À quoi ça sert ?

Un comédien peut utiliser un virelangue pour s’échauffement avant d’entrer en scène. Un docteur orthophoniste peut l’utiliser pour aider les patients à corriger leurs défauts d’élocution. VOUS pouvez l’utiliser pour améliorer votre prononciation.

L’exercice le plus connu en français est certainement celui-ci :

« Les chaussettes de l’archiduchesse, sont-elles sèches ou archi-sèches ? »
(Are the archiduchess’ socks dry or super-dry?)

Essaye de répéter ça plusieurs fois de suite… pas évident, n’est-ce-pas ?

Une autre phrase très connue : « Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien. » (A hunter who knows how to hunt, knows how to hunt without his dog).

Même en étant francophone, ce n’est pas facile à prononcer, il faut bien l’avouer.

Le travail sur les sons

As-tu remarqué un point commun entre ces deux exemples ?

Les sons ! Ces deux phrases jouent sur la répétition des sons « s » et « ch », qui font partie des sons les plus compliqués en français. Lorsqu’une consonne ou un groupe de consonnes sont répétés ainsi, c’est une allitération. C’est un procédé très courant en poésie, comme au théâtre. Voici par exemple l’un des vers les plus connus de la langue française :

« Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? », Racine (Andromaque, acte V, scène 5) (For whom are these serpents which are hissing above your heads ?)

L’allitération sert ici à imiter le sifflement du serpent. On dit que c’est une harmonie imitative. Pour le traducteur littéraire, c’est un véritable défi de traduction ! Il faut conserver le sens, mais aussi la forme.

Mais revenons à nos moutons ! (Littéralement, let’s get back to our sheep) (Curieuse expression, non ?) Le virelangue c’est surtout une manière amusante d’explorer les sonorités de la langue française. Et des virelangues, il en existe à foison !

Cibler ses difficultés

Certains sons sont particulièrement problématiques pour les anglophones. Voici quelques exercices ciblés pour s’entraîner. Pour y parvenir, pas le choix il faut ar-ti-cu-ler. Et ne pas avoir peur du ridicule !

Les sons « s » [s] comme « salut » et « ch » [ ʃ ] comme « chocolat » :

Phrases communes

« J’ai une question » (I have a question). Avec un beau [s] s’il vous plaît 🙂

« Elle est patiente » with an [ s ] (she is patient) «  Elle est pas chiante » with an [ ʃ ]  (she’s not annoying)

Petits Défis !

« Un chasseur fit sécher ses chaussettes sur une souche sèche »

« Natacha n’attacha pas son chat Pacha qui s’échappa. Cela fâcha Sacha qui chassa Natacha. »

Le son « u » [y] comme « vu » :

Phrases communes

« Une belle vue » (A nice view)

« Tu as vu ce film ? » (Have you seen that movie?)

« C’était réussi !» (It was a success) 

Petits Défis !

« As-tu vu le tutu de Lulu ? »

« Juste juge ! Jugez Gilles, jeune et jaloux. »

Le son « r » [ʁ] comme « gros » :

Phrases communes

« Je me rappelle » (I remember) 

« Il est tard » (It is late)

« C’est pratique » (It’s useful) 

Petit Défi !

« Dis-moi gros gras grand grain d’orge, quand te dégros gras grand grain d’orgeras-tu ?»

Le « h » muet comme dans « homme » :

Phrases communes

« en-haut » [ão] (upstairs, on top of it) 

« là-haut » [lao] (up there)

« l’homme » [lɔm] (man)

Petit Défi !

« La pie niche haut, l’oie niche bas. Où niche l’hibou ? L’hibou niche ni haut ni bas ! »

Le son « eu » [ø] comme « peu » :

Phrases communes

« Je veux sortir avec eux » (I want to go out with them) 

« Je peux te revoir ? » (Can I see you again?)

« C’est mieux » (It’s better)

« Les cheveux bleus » (blue hair) 

Petit Défi !

« Un vieux pieu. Un vieux pneu. »

La liaison :

Phrases communes

« C’est leur enfant » (It’s their child)  ≠ « C’est leurs_z’enfants » (It’s their children) 

« Il arrive » (He’s coming) ≠ « Ils_z’arrivent » (They’re coming)

« Ils sont passés » (They came, they stopped by..) ≠ « Ils_z’ont passé » (They spent something)

Petit Défi !

« Je veux et j’exige d’exquises excuses. »

« Je veux _z’et j’exige d’exquises _z’excuses. »

 

Essaye de les prononcer correctement, d’abord, très lentement. Quand tu es sûr de toi, tu peux essayer de les répéter le plus vite possible.

Allez, courage ! C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! (practice makes perfect)

 

Author Iza

Contributor & Staircase Cheerleader

More posts by Iza

Leave a Reply

2 Comments on "10 Virelangues, 10 Défis de Prononciation Française !"

Notify of
avatar
Sort by:   newest | oldest | most voted
Clive Lewis
Member

Merci Iza, ils sont très utile. Un petit point, en anglais le pluriel de ‘sheep’ est ‘sheep’ (sans un ‘s’).

wpDiscuz